Edito : Quel avenir pour les restaurants ?

Chers membres de la Belgian Restaurants Association,
Chers restaurateurs, chers patrons de brasseries, chers traiteurs,

En octobre 2013, nous avons créé la Belgian Restaurants Association pour défendre les restaurants, traiteurs et brasseries qui pratiquent une cuisine artisanale de qualité.

Nous avons immédiatement affirmé qu’il y a deux priorités pour notre secteur :

  • Améliorer radicalement la rentabilité de nos restaurants et de nos entreprises qui occupent beaucoup de personnel, en diminuant radicalement le poids des charges sociales patronales sur les salaires
  • Nous permettre de travailler sur un marché assaini et transparent, sans concurrence déloyale

Nous n’avons pas changé d’avis !

C’est ce que nous répétons à chaque occasion aux responsables politiques que nous rencontrons : OK pour la transparence, mais il faut en même temps des mesures qui garantissent la viabilité économique de ceux qui jouent le jeu.

Nous affirmons haut et clair : nous n’étions pas demandeurs de la Caisse enregistreuse avec Module fiscal.  Nous aurions préféré des mesures incitatives, du type « déductibilité fiscale des frais de restaurants pour tous ».  Mais si cette caisse doit arriver, alors qu’elle soit au moins accompagnée de mesures qui diminuent radicalement le coût du travail, non seulement pour les extras, mais aussi pour le personnel fixe de nos restaurants, souvent déclaré à temps plein.  Que le coût des charges patronales diminue pour tous nos salariés, et que les heures supplémentaires, indispensables dans notre secteur, soient moins chères pour l’employeur, et plus avantageuses pour le travailleur.  Alors seulement, tout le monde acceptera d’utiliser une Caisse enregistreuse avec Module fiscal !

Diminution des charges sur le travail dans notre secteur artisanal et intensif en main-d’œuvre ; plus grande flexibilité sur le temps de travail ; coût abordable pour les heures supplémentaires : la Belgian Restaurants Association demande au gouvernement de prendre des mesures dans ces trois dimensions.  Sans ces mesures, la « black box » ne sera pas supportable.

S’enregistrer avant le 28 février 2015 est obligatoire.   Ne pas le faire est un risque.  Alors, nous vous conseillons de vous enregistrer sur http://www.systemedecaisseenregistreuse.be/enregistrement

Cela ne signifie pas que nous abandonnons nos revendications d’amélioration des conditions de survie économique des restaurants, bien au contraire.  Il nous reste 10 mois pour obtenir de vraies mesures d’accompagnement. Le plan HORECA 2015 est un pas en avant, mais il faut aller plus loin pour les travailleurs fixes.

Participez à ce combat en devenant membre de la Belgian Restaurants Association.  Si ce n’est pas déjà le cas, rejoignez-nous et devenez membre sur http://www.belgianrestaurantsassociation.be/fr

 

Le Conseil d’Administration de la Belgian Restaurants Association.